Armes soumises à déclaration

<<
>>
pistolets à lapins (à un coup)
enlarge_picture

Pistolets à lapins (à un coup)

armes soft air (ne sont pas des armes à feu)
enlarge_picture

Armes soft air (ne sont pas des armes à feu)

armes d'alarme, armes factices
enlarge_picture

Armes d'alarme, armes factices (ne sont pas des armes à feu)

Armes de paintball
enlarge_picture

Armes de paintball (ne sont pas des armes à feu)

copies d'armes à un coup se chargeant par la bouche
enlarge_picture

Copies d'armes à un coup se chargeant par la bouche

armes à air comprimé et armes au CO2
enlarge_picture

Armes à air comprimé et armes au CO2 (ne sont pas des armes à feu)

armes à répétition manuelle
enlarge_picture

Armes à répétition manuelle (carabines de sport)

fusils de chasse à un coup et à plusieurs canons
enlarge_picture

Fusils de chasse à un coup et à plusieurs canons

carabines à répétition manuelle pour la chasse
enlarge_picture

Carabines à répétition manuelle pour la chasse

fusils d'ordonnance à répétition manuelle
enlarge_picture

Fusils d'ordonnance à répétition manuelle (par ex. mousqueton 11, mousqueton 31, fusil d'infanterie 11)

Armes soumises à déclaration


Pour acquérir une arme soumise à déclaration ou ses éléments essentiels, il vous faut un contrat écrit. Ce contrat contient des données sur l'acquéreur, sur l'aliénateur et sur l'arme. S'il s'agit d'une arme à feu, l'aliénateur doit envoyer une copie du contrat, dans les 30 jours suivant sa conclusion, à l'office des armes du canton de l'acquéreur.

Les ressortissants étrangers non titulaires d'une autorisation d'établissement doivent avoir un permis d'acquisition quelle que soit l'arme ou l'élément essentiel d'arme qu'ils veulent acquérir.

Contrat écrit
Offices cantonaux des armes

Vous trouverez des informations détaillées sur les différentes armes soumises à déclaration dans les brochures suivantes:

vers le haut Dernière modification 05.03.2018