Courts-circuits – le rapport annuel #fedpol19

Le coronavirus met en lumière une réalité dont nous ne mesurons pas toujours les conséquences. Notre monde global doit faire face à des menaces globales. Ce qui est réalité aujourd’hui pour les autorités sanitaires l’est déjà depuis longtemps pour les autorités sécuritaires. La criminalité ne connaît pas de frontières.

La coopération policière est la clé du succès et le fil conducteur de toutes les actions de fedpol. Avec comme arme la plus redoutable l’échange d’informations. Grâce au digital, l’échange d’informations devrait être facilité. Encore faut-il développer les outils nécessaires, disponibles pour tous.

Car le nerf de la guerre est bien là : la bonne information, au bon endroit, au bon moment. Pour agir vite, pour agir bien. Des circuits courts pour court-circuiter le crime, en fil rouge de cette cuvée 2019.

Thèmes

Dossier: Traite des êtres humains et trafic de migrants
Dossier

Échange d'informations

La criminalité est à l'image de la société: digitale, mobile, connectée. Les terroristes et criminels n'agissent pas à un niveau local. Ils ne s'arrêtent pas aux frontières, qu'elles soient cantonales ou nationales. Pour renforcer la sécurité, un échange d'informations rapide et le plus complet possible entre les polices est indispensable.

Dossier: Corruption
Dossier

Corruption

Depuis début 2015, l'Europe est secouée par la terreur djihadiste. Les attentats, qui ne requièrent pas de grands moyens logistiques et financiers, peuvent toucher tout un chacun, que ce soit dans un restaurant parisien, lors d'un défilé solennel à Nice, au marché de Noël de Berlin ou dans une rue commerçante de Stockholm. C'est pourquoi le Service de renseignement de la Confédération (SRC) classe la menace terroriste en Europe et en Suisse comme élevée.