PAN: projets soutenus

Pour identifier les radicalisations, les empêcher et viser à une réintégration, il faut non seulement des mesures répressives, mais encore des possibilités d'intervenir à un stade précoce. La Suisse a réagi à ce constat en mettant sur pied le plan d'action national de lutte contre la radicalisation et l'extrémisme violent (PAN).

La mise en œuvre du PAN consiste notamment en un programme d'incitation au travers duquel la Confédération soutient des projets issus des cantons, des communes, des villes et de la société civile. La Confédération investit à cet effet cinq millions de francs sur cinq ans.

Le financement du projet ou du programme doit déjà être assuré à hauteur de 50 pour cent au moins. Le soutien accordé par la Confédération s'élève quant à lui à 50 pour cent au maximum des dépenses totales.

L'Office fédéral de la police fedpol soutient en 2020 les seize projets suivants, permettant la mise en œuvre des mesures du Plan d'action national de lutte contre la radicalisation et l'extrémisme violent:

Dernière modification 28.02.2020

Début de la page