News

Communiqués (12.02.2020 - DFJP)

Pour davantage de sécurité : la Suisse doit pouvoir utiliser les données des passagers aériens

Au moment de la réservation d’un vol, les passagers fournissent de nombreuses informations aux transporteurs aériens ou aux agences de voyage. Ces données (données PNR, pour Passenger Name Records) peuvent contribuer à la lutte contre le terrorisme et la grande criminalité. 24 États européens ont d’ores et déjà mis en place des unités pour recueillir, enregistrer et traiter ces données. La Suisse devrait aussi pouvoir utiliser ces données pour lutter contre le terrorisme et la grande criminalité. Le Conseil fédéral a pris cette décision lors de sa séance du 12 février 2020.

Informations (17.01.2020 - fedpol)

50e édition du Forum économique mondial de Davos: tout est prêt du côté de fedpol

De nombreux ministres et chefs d'État sont attendus au Forum économique mondial (WEF) de Davos. La coopération policière et l'échange d'informations, tant sur le plan national qu'international, sont essentiels pour garantir la sécurité à Davos et dans toute la Suisse. La police cantonale grisonne assume la conduite générale des opérations, soutenue par l'ensemble des corps de police suisses. fedpol surveille la situation policière et se trouve sur place. Le dispositif de sécurité est adapté en permanence. Les tensions entre les États-Unis et l'Iran sont aussi prises en compte dans les mesures de sécurité, de même que la menace d'attaques terroristes en Europe. Grâce à une collaboration avec les autorités étrangères partenaires, fedpol évalue le risque encouru par les personnes bénéficiant d'une protection en vertu du droit international public et les protège en définissant à leur égard des mesures de sécurité.

Communiqués (13.12.2019 - DFJP)

Échange plus rapide d’empreintes digitales et de profils ADN entre les polices

La comparaison rapide de profils ADN et d’empreintes digitales est primordiale pour faire progresser des enquêtes policières et établir des liens entre différentes affaires, à l’échelle nationale et internationale. Afin de permettre à la police de savoir rapidement quels autres pays disposent d’informations qui peuvent accélérer les investigations et les recherches, le Conseil fédéral souhaite que la Suisse ratifie trois accords de coopération internationale. Il a ouvert la procédure de consultation sur l’approbation et la mise en œuvre de ces accords lors de sa séance du 13 décembre 2019.

Communiqués (13.12.2019 - DFJP)

L’entrée de tireurs sportifs pour des compétitions internationales sera facilitée

En janvier 2020, la Suisse aura l’honneur d’accueillir les championnats du monde juniors de biathlon dans la station de Lenzerheide (GR). Afin de permettre à tous les participants de rallier notre pays avec leur arme le plus simplement possible, le Conseil fédéral, lors de sa séance du 13 décembre 2019, a modifié l’ordonnance sur les armes.

Communiqués (06.12.2019 - DFJP)

Nouvelle stratégie du DFJP de lutte contre la criminalité 2020 – 2023

Le Conseil fédéral a été informé le 6 décembre 2019 de la nouvelle stratégie du Département fédéral de justice et police (DFJP) de lutte contre la criminalité pour la période 2020 à 2023. Terrorisme, criminalité organisée et autre criminalité transnationale sont au centre des préoccupations. L’approche choisie est globale : de la prévention à la répression, en passant par la coopération.

Communiqués (27.11.2019 - DFJP)

Nouveau système pour le traitement des communications de soupçons de blanchiment d'argent

Depuis sa création en 1998, le Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (MROS) de fedpol utilise le même système de traitement des données. Les intermédiaires financiers continuent de transmettre au MROS leurs communications de soupçons concernant des cas potentiels de blanchiment d'argent ou de financement du terrorisme par fax ou par courrier. Ce mode de fonctionnement ne correspond plus aux exigences actuelles. Afin d'enregistrer, vérifier et traiter les données de manière plus efficace, le MROS disposera dès 2020 d'un nouveau système d'information. Le Conseil fédéral a adopté les bases légales nécessaires le 27 novembre 2019.

Communiqués (20.11.2019 - DFJP)

Le Conseil fédéral adopte le message sur les précurseurs d’explosifs

Lors de sa séance du 20 novembre 2019, le Conseil fédéral a adopté à l’intention du Parlement le message relatif à la nouvelle réglementation sur les précurseurs d’explosifs. Il sera plus difficile d’avoir accès à certaines substances chimiques qui peuvent aisément être détournées de leur usage premier à des fins terroristes et causer de graves dommages. Les particuliers devront obtenir une autorisation d’achat auprès de fedpol pour les produits contenant ces substances. Cette réglementation représente un gain pour la sécurité intérieure de la Suisse.

Communiqués (25.10.2019 - DFJP)

Analyses ADN dans les procédures pénales : adaptations d'ordre administratif

La Commission de gestion du Conseil des États (CdG-E) a établi un rapport sur les "Analyses ADN dans les procédures pénales" et émis des recommandations sur les pratiques en vigueur. Lors de sa séance du 23 octobre 2019, le Conseil fédéral a pris acte de ces recommandations visant des adaptations d'ordre administratif. Le Département fédéral de justice et police (DFJP) présentera, d'ici à la fin de 2020, des propositions concrètes concernant les étapes suivantes.

Communiqués (09.10.2019 - DFJP)

Interopérabilité des systèmes d’information : une contribution à la sécurité et à la gestion de la migration

La police et les autorités chargées de la migration ont accès à de nombreux systèmes d’information à l’échelle européenne. Aujourd’hui, ces systèmes doivent être interrogés séparément, ce qui implique une perte d’efficacité et de temps. À l’avenir, une solution informatique – l’interopérabilité – assurera un accès unique aux informations des différents systèmes. Les autorités détecteront mieux les personnes qui constituent une menace pour la sécurité ou mentent sur leur réelle identité. L’interopérabilité contribuera à la lutte contre la grande criminalité et le terrorisme, améliorera la gestion de la migration et renforcera la sécurité dans l’espace Schengen. Lors de sa séance du 9 octobre 2019, le Conseil fédéral a mis en consultation un projet en ce sens.

vers le haut Dernière modification 29.06.2016