Chiffres actuels du système d'information HOOGAN

Le système d'information HOOGAN contient les données de personnes ayant eu un comportement violent lors de manifestations sportives en Suisse et à l'étranger et contre lesquelles une mesure a été prononcée.
Mesure

Les données peuvent être enregistrées dans le système d'information aux conditions suivantes:

  • la mesure a été ordonnée ou confirmée par une autorité judiciaire, 
  • la mesure a été prononcée suite à une infraction qui a été dénoncée aux autorités compétentes, ou
  • la mesure est nécessaire pour assurer la sécurité des personnes et de la manifestation sportive considérée et il peut être démontré que cette mesure est justifiée.

Le système d'information HOOGAN est exploité et développé par fedpol. Il peut être consulté par les services compétents de fedpol, les autorités policières des cantons et les autorités douanières.
Système d'information HOOGAN

Ce que les chiffres disent

Les chiffres permettent de savoir combien de personnes ont été enregistrées ou supprimées dans HOOGAN au cours du dernier semestre et combien de personnes figuraient au total dans HOOGAN au moment du relevé. Ils renseignent également sur l'âge et le sexe des personnes enregistrées et sur le type de sport concerné.

Par ailleurs, les types de mesures prononcées durant le dernier semestre, leur nombre et les infractions concernées ressortent de ces chiffres. Enfin, ces derniers permettent de savoir combien de personnes faisaient l'objet d'une mesure active, par exemple une interdiction de périmètre, au moment du relevé.

Une même personne enregistrée dans HOOGAN peut faire l'objet de plusieurs mesures actives, par exemple une interdiction de stade et une interdiction de périmètre. Toutes les personnes figurant dans HOOGAN ne sont pas frappées de mesures actives. Une fois écoulée la durée d'application de la mesure active, la personne concernée reste enregistrée pendant trois ans encore avant d'être effacée.

Ce que les chiffres ne disent pas

Les chiffres ne fournissent que peu d'indications sur l'ampleur ou la hausse de la violence dans les stades. Si la violence augmentait dans les stades, cela se refléterait dans les chiffres des mesures saisies. Inversement, l'augmentation du nombre de mesures saisies pourrait également s'expliquer par le renforcement de l'intervention policière. Si les autorités décident en effet d'intervenir plus sévèrement en cas de violence lors de manifestations sportives et de dénoncer plus systématiquement les fauteurs de troubles, le nombre de mesures prononcées augmente sans que la violence se soit pour autant réellement accrue dans les stades.

Etant donné que les personnes restent enregistrées dans le système encore pendant trois ans après qu'a pris fin la dernière mesure, les chiffres ne reflètent qu'imparfaitement l'ampleur de la violence effective. Il peut arriver que des personnes dont les données ont été saisies ne posent plus aucun problème après l'échéance de la mesure mais qu'elles apparaissent quand même dans la statistique semestrielle.

La statistique HOOGAN ne répartit par les supporters violents par clubs, cantons ou régions. L'origine des personnes enregistrées dans HOOGAN n'est pas indiquée car elle ne permettrait pas d'interprétation statistique pertinente.

Les chiffres concernant les personnes et les mesures saisies dans le système d'information HOOGAN sont mis à jour deux fois par an, au 31 janvier et au 31 juillet.

Personnes saisies faisant l'objet de mesures actives

En janvier 2019, 747 personnes frappées de mesures actives étaient enregistrées dans HOOGAN.

  Janv
2019
Juil
2018
Janv
2018
Juil
2017
Janv
2017
Juil
2016
Janv
2016
Juil
2015
Janv
2015
Juil
2014
Personnes faisant l'objet de mesures actives 747 742 764 754 757 811 785 830 785 657

 

Total des personnes enregistrées dans HOOGAN

Entre juillet 2018 et janvier 2019, 143 personnes ont été enregistrées dans HOOGAN. Les personnes restent enregistrées dans HOOGAN encore durant trois ans après l'échéance de la dernière mesure.

  Janvier
2019

Juillet
2018
Janvier
2018
Juillet
2017
Janvier
2017
Personnes nouvellement saisies 143 118 159 114 110
Personnes effacées 145 159 116 102 123
Total des personnes saisies
1592 1594 1635 1592 1580
Nombre de femmes 18 17 20 16 19
           
Lien avec le football 1153 1160 1213 1224 1214
Lien avec le hockey sur glace 499 489 475 415 423

 

Age des personnes saisies

La répartition, en pour cent, des groupes d'âge reste stable au fil des ans. Environ deux tiers des personnes saisies ont entre 19 et 29 ans.

Age Janvier
2019
Juillet
2018
Janvier
2018
Juillet
2017
Janvier
2017
de 15 à 18 63 65 63 61 58
de 19 à 24 622 638 668 669 692
de 25 à 29 533 525 534 509 502
de 30 à 39 311 301 310 292 273
de 40 à 69 63 65 60 60 55

 

Mesures saisies

Une même personne enregistrée dans HOOGAN peut faire l'objet de plusieurs mesures. Par mesures actives, on entend les mesures en vigueur au moment du relevé. Les interdictions de se rendre dans un pays donné sont limitées à une courte durée (par ex. un week-end).

  Janvier
2019
Juillet
2018
Janvier
2018
Juillet
2017
Janvier
2017
Mesures actives
Obligation de se présenter à la police 12 13 21 19 10
Interdictions de périmètre 437 414 445 511 524
Interdictions de stade 661 664 688 655 641
TOTAL 63 1091 1154 1185 1175

 

Infractions

Les infractions prises en compte correspondent à celles qui figurent dans le code pénal. Elles sont saisies, de même que les personnes et les mesures, par les différentes autorités cantonales. Par conséquent, les événements peuvent être évalués et saisis selon différents critères. Plusieurs infractions peuvent être saisies sous une même mesure. Les infractions apparaissent dans l'ordre alphabétique.

  Janvier
2019
Juillet
2018
Janvier
2018
Juillet
2017
Janvier
2017
Agression 38 24 31 38 37
Contrainte 19 18 16 8 3
Dommages à la propriété 86 92 116 122 105
Emeute 429 419 510 568 571
Empêchement d'accomplir un acte officiel 51 50 60 66 77
Infraction à la loi sur les explosifs 330 352 348 340 343
Interdiction du port des cagoules 232 230 252 298 299
Lésions corporelles simples 48 63 70 74 79
Rixe 115 124 142 152 125
Violence de domicile 67 65 49 34 38
Violence ou menace contre les fonctionnaires 201 225 269 308 285
Voies de fait 74 86 81 82 83

vers le haut Dernière modification 31.01.2019