Le secret professionnel

Violation du secret professionnel

Ce n'est qu'avec le consentement explicite du patient ou avec une autorisation écrite de l'autorité supérieure ou de l'autorité de surveillance que vous avez le droit de transmettre des informations à des tiers tels que la police ou l'assistance spécialisée aux victimes (voir art. 321 du code pénal suisse). En outre, les cantons ont émis d'autres dispositions, dont certaines prévoient des exceptions au secret professionnel. Veuillez-vous informer sur la réglementation en vigueur dans le droit de la santé de votre canton, de même que sur les dispositions légales en matière de protection des enfants et des adultes.

Dernière modification 03.07.2018

Début de la page

https://www.isc-ejpd.admin.ch/content/fedpol/fr/home/kriminalitaet/menschenhandel/kampagne/berufsgeheimnis.html