Domaine de direction Coopération policière internationale

Tâches

Le domaine de direction Coopération policière internationale (CPI) assume des tâches de police de sécurité et de police de soutien.

Centrales d'engagement. La Centrale d’engagement de fedpol (CE fedpol) est l’interlocuteur des organisations partenaires suisses et étrangères et constitue le Single Point of Contact pour toutes les communications de police judiciaire émises par INTERPOL, Europol et Schengen. Le bureau SIRENE, qui est rattaché à la CE fedpol, est le point de contact national pour toutes les recherches lancées via le Système d’information Schengen.

Dans les cas d’urgence, la CE fedpol dirige de manière autonome les premières étapes et mesures opérationnelles, notamment lors des observations transfrontalières ou d’autres opérations policières. En outre, la CE fedpol agit comme centrale d’alarme pour l’Etat-major Prise d’otage et chantage (EMPOC) ainsi que pour d’autres autorités fédérales et assure un service 24 h sur 24.

La CE comprend également le Domaine Gestion des crises. Il s'agit du service central de fedpol en matière de gestion des situations de crise policières ayant des liens avec l'étranger, à l'exclusion des cas relevant de l'EMPOC. Par ailleurs, le Domaine Gestion des crises mène à bien les planifications des mesures d'urgence prévues pour fedpol, en étroite collaboration avec les autres domaines de direction.

La CE fedpol assume parallèlement la fonction de centrale suisse dans le cadre du système national d'alerte enlèvement: elle réceptionne les messages d'alerte des polices cantonales et, en cas d'incident, les transmet aux partenaires à la convention, à savoir la télévision, la radio, les CFF, les aéroports, l'OFROU et les agences de presse. Dans le même temps, une centrale d'appel subordonnée à la CE fedpol assure un service opérationnel (mise en service d'une ligne d'appel recueillant les renseignements de la population).

Coopération opérationnelle. Le domaine de direction CPI est chargé des aspects opérationnels de la coopération policière internationale. Il prépare les communications parvenant à la CE fedpol avant de les transmettre aux autorités de poursuite pénale compétentes de la Confédération ou des cantons. Il peut aussi les traiter elle-même. Il traite les demandes provenant de l’étranger liées à l’identification de personnes et de traces au moyen des empreintes digitales, de l’ADN ou d’autres données signalétiques.

L’engagement d’attachés de police de fedpol stationnés à l’étranger, qui défendent les intérêts des autorités suisses de poursuite pénale dans l’Etat concerné, fait également partie des aspects opérationnels.

CPI est en outre responsable des centres de coopération policière et douanière de Genève et Chiasso, qui permettent une coopération plus rapide et plus efficace avec la France et l’Italie, ainsi que de la coopération avec Europol et de la mise en œuvre sur le plan opérationnel des accords internationaux de coopération policière.
Le Domaine de direction se charge également de la coordination de la coopération transfrontalière dans la lutte contre les infractions au code de la route (collecte de données relatives aux détenteurs de véhicules, exécution des décisions d’amendes).

Coopération stratégique. Les aspects stratégiques dont est chargée CPI couvrent la coopération avec l’organisation internationale de police criminelle INTERPOL, la coopération bilatérale avec d’autres pays, la coopération multilatérale se déroulant sous l’égide d’organisations internationales (par ex. ONU, Conseil de l’Europe, Railpol), ainsi que la coopération policière avec l’UE en général et dans le cadre de Schengen en particulier.

Le domaine de direction CPI représente la Suisse au sein de l’Ecole de police d’Europe centrale.

vers le haut Dernière modification 13.07.2017