Direction et Domaine de direction Etat-major

Tâches

La Direction gère les affaires de l’Office fédéral de la police. Le domaine de direction Etat-major assume des tâches de police administrative et de police de soutien.

La directrice est membre du Groupe Sécurité, qui conseille la Délégation du Conseil fédéral pour la sécurité.

Communication et médias. Le Service Communication et médias informe le public concernant les tâches et les dossiers de fedpol. Il répond aux questions des médias, rédige le rapport annuel de fedpol, gère le site Internet de l’office et assure d’autres services web. Au sein de l’office, ce service conseille la Direction au niveau de la communication, assure la communication interne et organise des événements.

État-major. L’Etat-major fournit des prestations pour les différentes divisions de l’office et pour la directrice et fait le lien entre l’office et le DFJP et d’autres services administratifs de la Confédération et des cantons.
L’Etat-major constitue la plaque tournante du traitement des dossiers et des affaires politiques. Il permet la mise en oeuvre des exigences politiques, organisationnelles et juridiques dans la planification de l’office et veille à ce que ces objectifs soient atteints.
L’Etat-major assure une gestion systématique des dossiers et consigne les activités liées à toutes les affaires de l’office (enregistrement). Il se charge également de la recherche et de la transmission d’informations spécifiques (gestion des connaissances) et gère la documentation de l’office.
Les services linguistiques sont chargés de la traduction des textes de l’office dans les langues officielles et en anglais.
L’Etat-major gère le centre de compétence de l’office qui traite les questions juridiques et celles en matière de protection des données. La Division Droit et protection des données dirige les projets législatifs de l’office et traite les décisions relatives au matériel de propagande incitant à la violence et aux interdictions d’entrée. Le domaine Protection des données conseille les collaborateurs de l’office et traite les demandes de renseignements ou d’effacement de données.

Coordination contre la traite d'être humains et le trafic de migrants. Le Service de coordination contre la traite d’êtres humains et le trafic de migrants (SCOTT) crée les structures et les réseaux nécessaires à une lutte efficace contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants en Suisse et à la prévention de ces phénomènes. Pour contrer ces formes de criminalité, il élabore des stratégies et des instruments pouvant s’appliquer dans les domaines de la prévention, de la poursuite pénale et de la protection des victimes.

Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent. C’est au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent MROS (Money Laundering Reporting Office Switzerland) que les intermédiaires financiers (banques, sociétés d’investissement, assurances, etc.) ont l’obligation de communiquer des faits suspects relevant du blanchiment d’argent ou des cas éventuels de soutien financier en vue d’actes terroristes. Il rassemble et analyse les données et, en cas de soupçons fondés, transmet ces informations aux autorités de poursuite pénale de la Confédération ou des cantons.

Liens

  • Blanchiment d'argent

    Le Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (Money Laundering Reporting Office-Switzerland, MROS) auprès de l'Office fédéral de la police (fedpol) joue un rôle de relais et de filtre entre les intermédiaires financiers et les autorités de poursuite pénale.

  • Rapports annuels de fedpol

vers le haut Dernière modification 29.06.2017