Terrorisme – situation actuelle

Mots-clés: Terrorisme

Des fleurs déposées en hommage aux victimes de l'attentat terroriste de Manchester en mai 2017.
Des fleurs déposées en hommage aux victimes de l'attentat terroriste de Manchester en mai 2017. (Photo: Keystone/Andy Rain)

Depuis début 2015, l'Europe est secouée par la terreur djihadiste. Les attentats, qui ne requièrent pas de grands moyens logistiques et financiers, peuvent toucher tout un chacun, que ce soit dans un restaurant parisien, lors d'un défilé solennel à Nice, au marché de Noël de Berlin ou dans une rue commerçante de Stockholm.

C'est pourquoi le Service de renseignement de la Confédération (SRC) classe la menace terroriste en Europe et en Suisse comme élevée. La Suisse, qui fait partie du système de valeurs occidental et qui se situe au cœur de l'Europe, pourrait également être prise pour cible.

Les auteurs potentiels de tels actes peuvent être des personnes radicalisées en Suisse ou des personnes de retour de zones de conflit où sévissent des groupes djihadistes. La Suisse peut aussi être utilisée par des djihadistes comme base logistique pour la préparation d'attentats à l'étranger ou comme pays de transit.

Les pertes territoriales de l'État islamique ne vont pas amoindrir le terrorisme en Europe. Des indices montrent qu'il existerait des intermédiaires, des auteurs potentiels d'attentats et des cellules dirigées en Europe. Par ailleurs, la propagande de l'État islamique déploie ses effets en Europe auprès de groupes cibles.

vers le haut Dernière modification 04.09.2017