Escroquerie à l'octroi de crédit

De quoi s’agit-il ?

Les banques et les établissements financiers accordent des crédits et des prêts après s’être assurés de la solvabilité de l'emprunteur sur la base des informations du registre des poursuites et du centre d'informations de crédit (ZEK). Le taux d'intérêt est fixé en fonction de la solvabilité du requérant, de la durée et du montant du crédit. Si le demandeur est considéré comme insolvable, il n’obtient pas de crédit.

Les personnes confrontées à d’importantes difficultés financières peuvent être tentées de s’adresser à des particuliers ou à des sociétés qui proposent des conditions attrayantes – hors normes – et sans vérifier la solvabilité des requérants. Prudence ! Il peut s’agir d’escrocs. En effet, il arrive que des versements anticipés soient exigés, sans que le crédit promis ne soit ensuite accordé.

Les versements anticipés servent soi-disant à débloquer un montant déposé dans un établissement financier à l'étranger. Il arrive également que les escrocs réclament un versement sur un compte de cautionnement. Ces paiements sont en général exigés en espèces. Les escrocs se font souvent passer pour des agents d'assurance ou pour toute autre personne de confiance. Dans certains cas, la future victime est invitée à se rendre à l'étranger afin de discuter de l'affaire. Les escrocs offrent des nuitées dans des hôtels de luxe afin de mettre en confiance leur future victime et réclament le paiement de frais divers. Le crédit n’est finalement pas accordé et aucun remboursement n’a lieu.

Que faire en cas de sollicitation ?
Si vous vous trouvez dans une situation financière difficile, faites d'abord appel à un service de conseils en budget.

Etudiez soigneusement les offres qui vous sont soumises et renseignez-vous sur les créanciers. En cas de doute, informez-vous auprès de professionnels de la branche et ne versez en aucun cas des avances de frais.

Nos conseils : d’une façon générale,

  • Faire preuve de prudence lorsqu’un inconnu vous sollicite pour vous faire profiter d’une affaire aux gains démesurés, manifeste son intention de vous offrir des fonds à investir au profit des plus démunis ou encore vous propose un crédit à des conditions hors normes
  • Ne jamais verser des avances de frais ou des commissions à des inconnus, sans se renseigner auparavant sur la crédibilité de votre interlocuteur, auprès de professionnels de la branche
  • Ne pas répondre à des messages ayant trait à des loteries auxquelles vous n’avez pas participé ou à des articles que vous n’avez pas commandés
  • Ne pas répondre à des messages non sollicités et ne jamais communiquer vos coordonnées personnelles ou bancaires, qui peuvent être utilisées à vos dépens
  • Ne pas vous laisser mettre sous pression par les montants en jeu (souvent plusieurs millions de dollars US), par l’urgence de l’affaire à réaliser, par le caractère confidentiel de l’opération ou encore par les fonctions ou titres prestigieux avancés par votre correspondant
  • La prudence s'impose si de l'argent vous a été versé par erreur et que l'on vous prie ensuite de le renvoyer à des inconnus via une société de transfert de fonds
  • En cas de soupçon d’escroquerie ou de blanchiment d'argent, veuillez en informer la police judiciaire de votre canton de domicile.


Mise à jour : janvier 2012

vers le haut Dernière modification 31.01.2012