Rip-Deal (ou escroquerie aux opérations de change)

De quoi s’agit-il ?

Le rip-deal est une opération de change frauduleuse. Les escrocs proposent à leurs futures victimes des opérations de change lucratives et en profitent pour leur extorquer des sommes importantes. Le terme est dérivé des mots anglais to rip (arracher) et deal (affaire).

Les escrocs séjournent le plus souvent en Italie ou en France et utilisent des noms de consonance juive, italienne ou arabe. L’usage de titres académiques est fréquent. Ils se font parfois passer pour des cheikhs arabes et opèrent en groupe dans des compositions différentes. Les personnes à l’origine des premiers contacts ne sont souvent pas présentes lors de la prétendue remise de l’argent.

Les escrocs recherchent leurs cibles au travers d’annonces passées par leurs victimes potentielles elles-mêmes (transactions immobilières, vente de véhicules, de chevaux, de montres, de bijoux, d’objets d’art ou encore reprises de sociétés). Les rencontres ont lieu de préférence à l’étranger, souvent dans le nord de l'Italie, mais aussi en France, au Benelux, en Espagne ou en Turquie.

Lors du premier entretien, les escrocs ne s’intéressent pas ou que très peu à l’objet mentionné dans l’annonce, mais orientent habilement la conversation vers des opérations de change ou des transactions en espèces. Dans un deuxième temps, dans le cadre luxueux de grands hôtels, ils évoquent des affaires impliquant des montants toujours plus élevés. Ils proposent généralement des euros en échange de francs suisses ou l’inverse, et dans de rares cas aussi des dollars US. Ils prétendent parfois que les fonds ont été acquis illicitement ou qu’il s’agit d’argent noir.

Quelques indices permettant de reconnaître une éventuelle escroquerie de type rip-deal :

  • Le vendeur est censé verser de l’argent cash à titre de commission ou de frais
  • Les transactions ont lieu en espèces
  • Les gains promis sont démesurés 
  • Les lieux de rendez-vous pour la remise de l’argent se trouvent dans des locaux publics et de préférence à l’étranger
  • Le lieu et l’heure du rendez-vous sont modifiés au dernier moment
  • Le prix est accepté par l’acheteur sans que l’objet de la vente ait été visité ou examiné
  • D’autres affaires, en particulier des opérations de change, sont proposées en plus de la vente initialement prévue

Pour ce qui est des modes opératoires, les malfaiteurs font preuve d’une grande imagination : l’escroquerie peut prendre la forme d’une remise de fausse monnaie, de liasses de papier ne contenant que quelques véritables billets de banque en surface, de coupures teintes en noir pouvant soi-disant être rendues à nouveau utilisables au moyen de produits chimiques particuliers. Il peut s’agir d’échanges astucieux de valises censées contenir de l’argent, mais aussi d’actes de brigandage. Les malfaiteurs peuvent se montrer violents.

Que faire en cas de sollicitation ?
Renoncez à entrer en affaires lorsque vous identifiez l’un ou plusieurs des indices mentionnés ci-dessus. Si vous êtes victime d’une escroquerie à l’étranger, déposez immédiatement une plainte pénale et réclamez une copie du document.

Prudence ! Dans de nombreux pays l'importation d'argent liquide est soumise à des restrictions. Les montants élevés doivent obligatoirement être déclarés. En vertu de la législation de certains pays, l’importation de sommes importantes peut constituer un délit de blanchiment d’argent.

Nos conseils : d’une façon générale,

  • Faire preuve de prudence lorsqu’un inconnu vous sollicite pour vous faire profiter d’une affaire aux gains démesurés, manifeste son intention de vous offrir des fonds à investir au profit des plus démunis ou encore vous propose un crédit à des conditions hors normes
  • Ne jamais verser des avances de frais ou des commissions à des inconnus, sans se renseigner auparavant sur la crédibilité de votre interlocuteur, auprès de professionnels de la branche
  • Ne pas répondre à des messages ayant trait à des loteries auxquelles vous n’avez pas participé ou à des articles que vous n’avez pas commandés
  • Ne pas répondre à des messages non sollicités et ne jamais communiquer vos coordonnées personnelles ou bancaires, qui peuvent être utilisées à vos dépens
  • Ne pas vous laisser mettre sous pression par les montants en jeu (souvent plusieurs millions de dollars US), par l’urgence de l’affaire à réaliser, par le caractère confidentiel de l’opération ou encore par les fonctions ou titres prestigieux avancés par votre correspondant
  • La prudence s'impose si de l'argent vous a été versé par erreur et que l'on vous prie ensuite de le renvoyer à des inconnus via une société de transfert de fonds
  • En cas de soupçon d’escroquerie ou de blanchiment d'argent, veuillez en informer la police judiciaire de votre canton de domicile


Mise à jour : janvier 2012

vers le haut Dernière modification 31.01.2012