Manifestations sportives: un nouveau reporting met en lumière leur côté obscur

Mots-clés: Hooliganisme

Informations, fedpol, 05.07.2019

Quand, où et sous quelle forme la violence éclate-t-elle lors de manifestations sportives? La présentation électronique de la situation sportive suisse ("reporting PESSS"), publiée chaque année après les saisons des deux ligues supérieures de football et de hockey sur glace de Suisse, apporte des réponses à ces questions.

Après chaque jour de matches, les partenaires concernés (police, fédérations sportives et CFF) fournissent à fedpol des informations sur la sécurité et sur les incidents violents ayant éclaté dans l'ensemble des rencontres des deux ligues supérieures de football et de hockey sur glace.  

En quoi consiste l'évaluation?

Sur la base des informations ainsi obtenues et grâce à un système d'évaluation dédié, des experts de la Plateforme de coordination policière sport (PCPS) répartissent les matches en trois catégories. Plutôt qu'une vision globale, ce processus garantit une évaluation des matches au cas par cas, en fonction des événements survenus. 

Quel est l'objectif?

Le reporting se fonde sur les faits pour montrer dans quelle phase de la manifestation sportive (aller / avant, pendant et après le match / retour) les incidents se sont produits et quels sont-ils. Des mesures ciblées et concrètes peuvent alors être conçues et mises en œuvre pour que les manifestations sportives se déroulent de manière pacifique et en toute sécurité.  

Une liste des manifestations sportives plutôt qu'une liste des événements

La liste des manifestations figurant dans le reporting PESSS, que fedpol administre dans une application informatique, remplace l'ancienne "liste des événements". Celle-ci ne recensait que les manifestations au cours desquelles des incidents violents avaient éclaté et ne livrait que l'évaluation de la police. 

Infos complémentaires

vers le haut Dernière modification 05.07.2019