Le WEF aura bientôt lieu, fedpol est sur le pont

Informations, fedpol, 15.01.2019

De nombreux ministres et chefs d'État sont attendus au Forum économique mondial (WEF). La coopération policière et l'échange d'informations nationaux et internationaux sont essentiels en cette période pour garantir la sécurité à Davos même et à d'autres endroits en Suisse. Toutes les polices du pays sont mobilisées, la police cantonale grisonne chapeaute la conduite des opérations. fedpol aussi est de la partie et assure une présence sur place. La coopération internationale ainsi que l'évaluation de la menace concernant les personnes bénéficiant d'une protection en vertu du droit international public, y compris la définition des mesures de sécurité y afférentes, lui incombent.

Depuis l'annonce de leur venue jusqu'à leur départ le dernier jour du WEF, fedpol accompagne les personnes protégées par le droit international public. La visite d'un président ou d'un ministre nécessite des préparatifs de sécurité considérables. Un contact étroit est établi, en amont déjà, avec les pays d'origine et les polices cantonales. Pour chaque visiteur étranger bénéficiant d'une protection, fedpol s'appuie sur une évaluation de la menace pour définir les mesures que les policiers de tous les cantons mettront en œuvre sur le terrain.

Des règles pour les forces de sécurité étrangères

Les gardes du corps personnels des visiteurs étrangers doivent obtenir une autorisation de fedpol pour porter une arme de poing. Ils sont associés au dispositif suisse de sécurité. fedpol et les polices cantonales conviennent des règles d'intervention avec les forces de sécurité étrangères.

Et ce, en application des usages internationaux et de l'ordonnance sur les armes de la Confédération. Des règles similaires s'appliquent d'ailleurs à l'escorte de conseillers fédéraux lors de leurs voyages à l'étranger.

Coopération nationale et internationale

fedpol, qui se charge aussi de l'échange policier international avant et pendant le WEF, reçoit de la part des polices étrangères des informations sur des personnes potentiellement dangereuses envisageant de se rendre en Suisse et peut prononcer des interdictions d'entrée pendant toute la durée du Forum.  

vers le haut Dernière modification 15.01.2019