Le SIS Suisse fête ses 10 ans! L'espace de recherches européen: l'histoire d'une réussite

Mots-clés: Schengen/Dublin

Informations, fedpol, 14.08.2018

La Central d’engagement fedpol. (Keystone/Lukas Lehmann)
C'est ici que tout est centralisé: le bureau SIRENE de fedpol (Photo: Keystone/Lukas Lehmann)

Le 14 août 2008 marque un tournant dans l'histoire de la police suisse: elle obtient un accès au Système d'information Schengen (SIS) et intègre l'espace de recherches commun européen, une révolution dans la coopération policière. Plus rapide, plus direct, plus efficace: dix ans plus tard, le travail de police ne serait plus possible sans le SIS. Chaque agent, du cap Nord à la Sicile, a accès aux informations. Cette personne est-elle recherchée? Cet enfant est-il porté disparu? Ce passeport a-t-il été signalé comme volé? En Suisse aussi, les polices municipales et cantonales, le Corps des gardes-frontière, la police aéroportuaire, tous ont accès au système. Où que ce soit, au bureau ou en patrouille. Sans Schengen, la police suisse serait sourde et aveugle. Suivez-nous sur Twitter, plongez dans notre centrale d'engagement et partagez avec elle les #hitsdujour pour fêter cette première décennie d'existence.

vers le haut Dernière modification 14.08.2018