Coup d’envoi pour fedpol au WEF

Informations, fedpol, 22.01.2018

Les préparatifs pour le World Economic Forum (WEF) à Davos battent leur plein depuis ces dernières semaines. La collaboration entre les cantons et fedpol s’est intensifiée. Dans les prochains jours, de nombreux ministres et chefs d’Etats voyageront vers Davos. Afin de leur assurer une sécurité, durant leur voyage comme sur place, la coopération nationale, internationale et l’échange d’informations avec leurs pays sont primordiaux. fedpol est en charge de la coopération internationale ainsi que de l’évaluation des risques et de la mise en place des mesures de sécurité pour les personnes protégées par le droit international. Enfin, en soutien à la police cantonale grisonne, fedpol envoie également des agents de liaison chargés de la sécurité rapprochée de certains participants. La police cantonale des Grisons chapeaute la conduite des opérations.

wef-davos
(Photo: Keystone/Christian Beutler)

Depuis l’annonce de leur visite jusqu’à leur départ le dernier jour du WEF, fedpol accompagne les personnes protégées par le droit international. La visite d’un président ou d’une ministre nécessite des préparatifs sécuritaires considérables. Un contact étroit est établi préalablement avec les pays d’origine et la police cantonale. fedpol définit les mesures de protection et procède à une évaluation des risques individuelle. Une fois les mesures confirmées, la police cantonale les met en œuvre sur le terrain.  

Les agents de sécurité des invités étrangers doivent obtenir une autorisation de fedpol pour porter une arme de poing. Ils sont intégrés dans le système de sécurité suisse. Cela correspond aux habitudes internationales et est également prévu dans l'ordonnance fédérale sur les armes. Ces réglementations s'appliquent également pour le personnel de sécurité qui accompagne les conseillers fédéraux lors de voyages à l'étranger.

Coopération nationale et internationale

Avant et pendant le WEF, l’échange international des polices est également assuré par fedpol. Par exemple, fedpol reçoit des informations de polices étrangères sur des personnes potentiellement violentes qui veulent se rendre en Suisse. fedpol peut émettre des interdictions d'entrée pendant la durée du forum à Davos.

Pendant le WEF, la présence policière et les contrôles de polices sont intensifiés dans toute la Suisse. fedpol, les polices cantonales, le Corps des gardes-frontière et l'armée sont en étroit contact durant ce laps de temps.

vers le haut Dernière modification 22.01.2018