Yanis Callandret nommé chef de la Police judiciaire fédérale de fedpol

Mots-clés: Autorités

Communiqués, fedpol, 16.01.2018

Yanis Callandret devient le nouveau chef de la Police judiciaire fédérale (PJF) de fedpol dès le 1er avril 2018. Il sera également membre de la direction de fedpol et vice-directeur. Actuellement chef adjoint, Yanis Callandret remplacera Hans-Rudolf Flury qui a achevé son mandat ad interim lié au projet de réorganisation de la PJF. Hans-Rudolf Flury reprend ses fonctions de chef adjoint de la PJF. C’est donc un passage de témoin qui assure un changement dans la continuité pour fedpol.

A fedpol depuis août 2016 où il exerce la fonction de chef adjoint de la PJF, Yanis Callandret y dirige les enquêtes fédérales, conduit la coordination opérationnelle de lutte anti-terroriste TETRA et a mené à bien plusieurs projets stratégiques de la PJF. Ancien procureur et membre de la direction au Ministère public neuchâtelois pendant plus de dix ans, ce juriste de 42 ans maîtrise la poursuite pénale dont il connaît tous les rouages autant du côté des procureurs que du côté policier. Yanis Callandret a su s’intégrer très rapidement à fedpol et est reconnu par tous les partenaires pour son dynamisme, sa conduite claire, ses connaissances approfondies des dossiers et sa capacité à trouver des solutions.

Afin d'assurer la continuité dans la réorganisation de la PJF, la direction de fedpol avait décidé en 2016 de maintenir provisoirement Hans-Rudolf Flury à la tête de la PJF, le temps de finaliser le projet de réorganisation et de le consolider. C’est aujourd’hui chose faite : Hans-Rudolf Flury a mené à bien cette tâche avec succès et compétence. La PJF bénéficie désormais d’une structure plus flexible et mieux adaptée aux défis d’aujourd’hui. La direction de fedpol remercie vivement Hans-Rudolf Flury pour son engagement exemplaire et professionnel et se réjouit de ce changement dans la continuité.

Avec plus de 400 collaboratrices et collaborateurs, la PJF est le domaine de direction le plus grand de fedpol. Terrorisme, protection de l’état, organisations criminelles, criminalité économique, droit pénal international et entraide judiciaire, la PJF enquête pour le Ministère public de la Confédération sur les délits de compétence fédérale. Avec d’autres domaines de direction de fedpol, la PJF assure également la coordination opérationnelle nationale et internationale, en soutenant notamment les cantons dans leurs enquêtes, par exemple contre la pédocriminalité, la traite des êtres humains ou les groupements criminels. La PJF est également le centre national de compétence pour l’informatique forensique et la cybercriminalité ainsi que pour l’analyse criminelle stratégique et opérationnelle.

vers le haut Dernière modification 16.01.2018

Contact

Cathy Maret cheffe Service communication et médias
T
+41 58 463 13 10
Contact