Ne vous rendez pas coupable de blanchiment d'argent!

Mots-clés: Blanchiment d'argent

Informations, fedpol, 17.02.2017

Berne. Il est fréquent que des criminels publient de prétendues offres d'emploi sur Internet et qu'ils exigent des futurs "collaborateurs" ainsi trompés de mettre à disposition leur compte bancaire privé pour transférer des fonds, dans le but d'introduire ceux-ci dans le circuit légal et les blanchir.

Les offres sont alléchantes: travail à domicile, revenus élevés, flexibilité. Mais attention: en acceptant une telle offre, vous serez utilisé en tant que money mule, pour blanchir des fonds d'origine criminelle.

Il n'est pas rare que des agences immobilières soient inventées voire même créées de toutes pièces dans ce but. Il arrive aussi que le nom d'une agence immobilière connue soit utilisé abusivement. Grâce aux informations disponibles sur Internet, les criminels parviennent à créer un site Internet quasi identique sur lequel ils publient de telles offres d'emploi frauduleuses.

Toute personne qui met à disposition son compte pour le transfert de fonds peut être sanctionnée pénalement pour participation au blanchiment d'argent. Ne répondez pas à de telles offres. Ainsi, vous ne vous rendrez pas coupable de complicité.

fedpol émet les recommandations suivantes:

  • Soyez méfiant!
  • Ne croyez pas tout ce que vous lisez sur Internet ou dans les e-mails qui vous sont adressés, même lorsque l'expéditeur vous semble connu ou que l'entreprise en question est inscrite au registre suisse du commerce.
  • Les entreprises sérieuses ne demandent jamais de données confidentielles par e-mail.
  • Les employeurs sérieux vous invitent généralement à un entretien d'embauche.
  • Les employeurs sérieux n'exigent pas de vous que vous leur mettiez à disposition votre compte bancaire privé pour le trafic de paiements.
  • En cas de doute, refusez! Vous avez des doutes quant au sérieux d'une offre ou d'un site Internet? Mieux vaut renoncer à une offre alléchante que de tomber dans le piège.
  • Si une agence immobilière vous semble connue mais que vous avez un doute: demandez au "véritable" expéditeur si l'offre d'emploi existe réellement.
  • Faites-nous parvenir – aux fins d'analyse – les offres d'emploi en question via le site https://www.cybercrime.admin.ch.

Infos complémentaires

Liens

vers le haut Dernière modification 17.02.2017