Premier bilan de la plate-forme de dénonciation des actes de corruption

Mots-clés: Corruption

Informations, fedpol, 01.07.2016

Berne. Depuis septembre 2015, il est possible en Suisse d'annoncer en ligne des actes de corruption présumés, aussi de façon anonyme. La plate-forme gérée par fedpol a fait ses preuves, tant sur le plan technique qu'administratif.

anticorruption
(Image: Thinkstock)

La plate-forme permet aux personnes disposant d'informations sur des actes de corruption présumés de les transmettre à la police. A fin juin, 72 annonces avaient été transmises sur la plate-forme électronique de dénonciation des actes de corruption, dont 43 anonymement. fedpol a effectué des clarifications dans 18 cas.

Grâce à cette plate-forme de dénonciation, les autorités de poursuite pénale espèrent obtenir, au niveau national et international, de nouvelles pistes dans la lutte contre la corruption. C'est fedpol qui s'occupe de gérer cette plate-forme sur mandat du Ministère public de la Confédération. Depuis son lancement opérationnel à la mi-septembre 2015 et jusqu'à fin juin 2016, la plate-forme de dénonciation a été visitée près de 5000 fois.

Liens

vers le haut Dernière modification 01.07.2016

Contact

Communication
T
+41 58 463 13 10
Contact