Tentative de chantage au nom de la police

Mots-clés: Cybercriminalité

Alertes, fedpol, 17.06.2016

fedpol reçoit actuellement de nombreuses annonces concernant des tentatives de cyber-chantage faites au nom de la police.

Certains internautes ont des sueurs froides en découvrant leurs mails: leur ordinateur aurait été scanné par la police qui aurait constaté la consommation de contenus pornographiques illégaux et exigerait une amende. L'argent doit être versé via MoneyGram ou Western Union sous peine de voir le pseudo-délit communiqué à son entourage professionnel ou à d'autres autorités ou de voir l'histoire publiée dans la presse. Les mails semblent véridiques: de (faux) articles de loi sont cités et l'adresse de l'expéditeur semble correspondre à celle d'une autorité de police.


Ces mails sont un leurre. Il ne faut en aucun cas accepter le chantage et verser l'argent. En règle générale, la prudence est de mise face aux mails dont on ne connaît pas l'expéditeur.

Fedpol vous conseille:

  1. Annoncez le mail suspect à fedpol en utilisant le formulaire d'annonce en ligne.
  2. Ne répondez en aucun cas au mail.
  3. Ne payez rien.
  4. Vous pouvez porter plainte pour chantage au poste de police le plus proche.

 

   

vers le haut Dernière modification 17.06.2016