« Blue My Mind » et « L’Opéra de Paris » reçoivent le Prix du cinéma suisse 2018 dans les catégories « Meilleur film de fiction » et « Meilleur documentaire »

Le Prix du cinéma suisse a été remis ce soir en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga. Les lauréats des deux catégories principales sont le film « Blue My Mind » et le documentaire « L’Opéra de Paris ». Pour la première fois, la remise des prix a eu lieu à la Halle 622 à Zurich Oerlikon.
<
>
La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga parle devant un pupitre, sous les projecteurs. À l’arrière-plan, son image est diffusée sur grand écran.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga prononce son discours lors de la remise du Prix du cinéma suisse 2018 (photo : DFJP)

Image de groupe de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga avec les femmes nommées

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et les femmes nominées (photo : Prix du cinéma suisse, Eddy Meltzer)

« Qu’est-ce que le cinéma déclenche en nous ? Le cinéma nous ramène à l’essentiel. A savoir qui nous sommes. » C’est par ces mots que la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a ouvert la 21e cérémonie de remise du Prix du cinéma suisse. Le film « Blue My Mind », réalisé par Lisa Brühlmann et produit par Tellfilm S.à.r.l, a reçu trois distinctions : celles de « Meilleur film de fiction » et de « Meilleur scénario », le prix de la « Meilleure interprétation féminine » allant à Luna Wedler pour le rôle de Mia. Le prix du « Meilleur documentaire » a été décerné au réalisateur Jean-Stéphane Bron et à la société de production Bande à part Films S.à.r.l. pour « L’Opéra de Paris ». « Facing Mecca » de Jan-Eric Mack (Dschoint Ventschr Filmproduktion SA) a été désigné « Meilleur court métrage » et « Airport » de Michaela Müller (Schick Productions) « Meilleur film d’animation ».

Les prix récompensant la « Meilleure interprétation masculine » et la « Meilleure interprétation dans un second rôle » ont été décernés à Max Hubacher et à Jessy Moravec, qui incarnaient respectivement les personnages de Mario et de Jenny Odermatt dans le film « Mario » (production : Triluna Film SA ; réalisation : Marcel Gisler). Le prix pour la « Meilleure musique de film » est revenu au trio formé de Diego, Lionel Vincent et Nora Baldenweg, pour sa composition pour le film « Die kleine Hexe » (production : Zodiac Pictures Ltd ; réalisation : Michael Schaerer). Pio Corradi a reçu le prix de la « Meilleure photographie » pour le documentaire « Köhlernächte » (production : Zeitraum Film S.à.r.l. ; réalisation : Robert Müller). Gion-Reto Killias s’est vu décerner celui du « Meilleur montage » pour le documentaire « Almost there » (production : Hugofilm Productions S.à.r.l., Intermezzo Films SA ; réalisation : Jacqueline Zünd).

Le Prix spécial de l’Académie a été attribué au maquilleur Thomas Nellen pour son travail dans le film « Vakuum » (production : Dschoint Ventschr Filmproduktion SA ; réalisation : Christine Repond). Le Prix d’honneur a été décerné à Georges Schwizgebel, distinguant pour l’ensemble de son œuvre l’un des créateurs dans le genre les plus reconnus au monde.

L’Office fédéral de la culture s’associe à ses partenaires, la SRG SSR et l’association « Quartz » Genève Zurich, pour rendre hommage à la production cinématographique suisse ; la cérémonie est organisée en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure.

La prochaine édition du Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 22 mars 2019 à Genève.

Liens

Dernière modification 23.03.2018

Début de la page

Contact

Ursula Pfander
M +41 79 628 22 71
attachée de presse du Prix du cinéma suisse 2018

Imprimer contact

https://www.esbk.admin.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2018/2018-03-23.html