Pratiques en matière de lutte contre le blanchiment d’argent

Pratiques en matière de lutte contre le blanchiment d’argent

fedpol publie un recueil de toutes les pratiques, positions et interprétations législatives de son bureau de communication en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et de financement du terrorisme. 



Quand un intermédiaire financier, soupçonne un cas de blanchiment d’argent, il l’annonce au bureau de communication en matière de blanchiment d’argent MROS de fedpol. Chaque jour, les intermédiaires financiers posent des questions sur les cas suspect qu’ils souhaitent communiquer. Les réponses apportées par MROS sont résumées chaque année dans le rapport annuel de MROS ou lors de conférences auprès de la place financière. fedpol les a désormais réuni en un seul recueil, offrant une vue d’ensemble des pratiques du MROS jusqu’à ce jour. 

Thèmes

Dossier , 16.02.2016

Traite des êtres humains

Selon la définition retenue au niveau international, la "traite des êtres humains" consiste à recruter des personnes, à offrir leurs services, à les transférer, à les entremettre par le biais d'intermédiaires, à les héberger ou à les accueillir en vue de leur exploitation. Il s'agit en Suisse d'une infraction sanctionnée par l'art. 182 du code pénal (CP).

Dossier , 16.02.2016

Corruption

Le terme de corruption désigne les abus commis par des personnes occupant des postes de confiance dans l'administration publique, la politique, la justice, dans les entreprises actives en Suisse ou à l’étranger ou des organisations à but non lucratif (associations, fondations) afin d'obtenir un avantage matériel ou immatériel injustifié.

Dossier , 16.02.2016

Blanchiment d'argent

Le Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (Money Laundering Reporting Office-Switzerland, MROS) auprès de l'Office fédéral de la police joue un rôle de relais et de filtre entre les intermédiaires financiers et les autorités de poursuite pénale.

Dossier , 16.02.2016

Cybercrime

Le service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet (SCOCI) constitue le point de contact central pour les personnes souhaitant signaler l'existence de sites Internet suspects