Le blanchiment d’argent

De quoi s’agit-il?

Des escrocs font miroiter à des particuliers des commissions intéressantes par la simple mise à disposition d’un compte bancaire pour une opération de transfert. Il s’agit de tentatives de blanchiment d’argent. Les intermédiaires risquent également des poursuites pénales.

5 à 20 % de commission pour la mise à disposition d’un compte bancaire :
Le destinataire d’un courriel est contacté par un particulier ou une société qui propose des rémunérations importantes pour un minimum d’investissement en temps. De fait, il s’agit essentiellement de bandes criminelles qui cherchent à blanchir de l’argent provenant d’escroqueries de type phishing (hameçonnage
S’il manifeste son intérêt, le destinataire du courriel est contacté par téléphone. Il est prié de mettre à disposition l’un de ses comptes bancaires en qualité d’agent financier, et d’utiliser ensuite une société de transfert de fonds (Western Union, etc.) pour transférer à l’étranger le montant crédité sur son compte. La commission se situe généralement entre 5 et 20 %. De soi-disant associations caritatives servent parfois de prétexte à ces transferts.

La recherche de partenaire / les agences de rencontres :
Une femme à la recherche d’un partenaire ou une prétendue agence de rencontres/matrimoniale – généralement russe – prend contact par courriel avec une personne en Suisse. Après des échanges de courriels et de téléphones, la personne contactée est finalement priée de mettre à disposition son compte bancaire dans le cadre d’une transaction financière. Des commissions sont promises. Les motifs des transactions varient selon les cas.

Les bases légales :
Attention ! En acceptant ce type d’offre, vous vous exposez à des poursuites pénales pour blanchiment d’argent (CPS art. 305 bis) ou pour d’autres infractions. Plusieurs jugements ont déjà été rendus en Suisse contre des personnes ayant accepté de fonctionner comme agent financier alors qu’elles disposaient des indices nécessaires pour identifier un cas de blanchiment d’argent.

Que faire en cas de sollicitation ?
Ne répondez en aucun cas à ce type d’offres, pas même pour exprimer votre refus. Effacer immédiatement le courriel.

Nos conseils : d’une façon générale,
  • Faire preuve de prudence lorsqu’un inconnu vous sollicite pour vous faire profiter d’une affaire aux gains démesurés, manifeste son intention de vous offrir des fonds à investir au profit des plus démunis ou encore vous propose un crédit à des conditions hors normes
  • Ne jamais verser des avances de frais ou des commissions à des inconnus, sans se renseigner auparavant sur la crédibilité de votre interlocuteur, auprès de professionnels de la branche
  • Ne pas répondre à des messages ayant trait à des loteries auxquelles vous n’avez pas participé ou à des articles que vous n’avez pas commandés
  • Ne pas répondre à des messages non sollicités et ne jamais communiquer vos coordonnées personnelles ou bancaires, qui peuvent être utilisées à vos dépens
  • Ne pas vous laisser mettre sous pression par les montants en jeu (souvent plusieurs millions de dollars US), par l’urgence de l’affaire à réaliser, par le caractère confidentiel de l’opération ou encore par les fonctions ou titres prestigieux avancés par votre correspondant
  • La prudence s'impose si de l'argent vous a été versé par erreur et que l'on vous prie ensuite de le renvoyer à des inconnus via une société de transfert de fonds
  • En cas de soupçon d’escroquerie ou de blanchiment d'argent, veuillez en informer la police judiciaire de votre canton de domicile ou le Service de coordination de la lutte contre la criminalité sur Internet SCOCI (Office fédéral de la police)


Mise à jour : janvier 2012