Sécurité intérieure

Qu'est-ce au fond que la sécurité intérieure?
La notion de sécurité intérieure est un concept qui évolue en fonction des dangers auxquels un Etat est exposé. On place habituellement sous ce terme les tâches de police et de protection de l'Etat, mais également des aspects de politique des étrangers et de politique migratoire. Outre sa vocation première tournée vers le territoire national, la sécurité intérieure renferme une dimension internationale incontestable. Aucun Etat, à plus forte raison un petit Etat comme la Suisse, n'est aujourd'hui à même de garantir, à lui seul, sa sécurité intérieure.

Quelle est aujourd'hui la principale menace pour la sécurité intérieure de la Suisse?
La menace envisagée sous l'angle de la sécurité extérieure ou intérieure s'est totalement modifiée. Le caractère transfrontalier des risques et dangers s'est accentué. On trouve, au cœur du phénomène, le développement de la criminalité organisée et du tourisme criminel transnational. L'imbrication matérielle et géographique accrue des domaines de menace requiert la mise en œuvre de nouvelles parades. Ce n'est qu'au prix d'une coopération internationale soutenue qu'il sera possible de lutter avec effet contre les menaces émanant du terrorisme, de l'extrémisme violent, du service de renseignements prohibé, de la prolifération et de la criminalité dans le domaine du nucléaire, de la criminalité organisée, ainsi que de l'abus des technologies modernes de l'information.

De qui relève la sécurité intérieure?

La Constitution fédérale stipule que la Confédération et les cantons pourvoient à la sécurité du pays et à la protection de la population dans les limites de leurs compétences respectives ( art. 57). ( art. 57). Le Conseil fédéral prend également des mesures pour préserver la sécurité extérieure et intérieure de la Suisse ( art. 185) ( art. 185)

Quelles sont les instruments pour garantir la sûreté intérieure

Les instruments permettant de garantir la sûreté intérieure sont la protection de l'Etat et la police. Ils font partie de la politique de sécurité dans la mesure où ils contribuent à lutter contre les menaces pesant sur de grandes parties du pays et de la population.