Politique migratoire extérieure : examiner au cas par cas la possibilité d’établir un lien avec d’autres dossiers de politique extérieure

Communiqués, Le Conseil fédéral, 15.06.2012

Berne. Lors de sa séance de vendredi, le Conseil fédéral a discuté de la manière dont la politique migratoire pourrait être liée avec d’autres dossiers de politique extérieure. Il considère cependant que les possibilités concrètes d’établir un tel lien doivent être examinées au cas par cas et que l’intérêt général de la Suisse doit prévaloir.

Le Conseil fédéral estime qu’il est essentiel d’informer de manière détaillée et en temps utile tous les acteurs impliqués afin d’identifier et d’exploiter les opportunités qui se présenteront. Il a donc chargé le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Département fédéral de l’économie (DFE) d’aviser à temps le Département fédéral de justice et police (DFJP) des possibilités concrètes et des liens qui pourraient être établis entre la politique migratoire et d’autres dossiers relevant de la politique extérieure ou de la politique économique extérieure. D’autres départements seront associés à la démarche au besoin.

Le Conseil fédéral a par ailleurs chargé les divers départements de prendre en considération de manière adéquate les intérêts de la politique migratoire extérieure de la Suisse lors de leurs échanges internationaux. Au besoin, les départements participeront à l’élaboration ainsi qu’à la mise en œuvre d’une stratégie globale cohérente à l’échelle nationale. Les tâches correspondantes seront en principe traitées au sein de la structure interdépartementale qui coordonne la politique migratoire extérieure de la Suisse.

Le débat s’est fondé sur une note de discussion préparée conjointement par le DFJP, le DFAE et le DFE suite à un mandat d’examen donné par le Conseil fédéral en février 2012, lors de l’approbation du message concernant la coopération internationale de la Suisse.

Contact / renseignements
Karl Lorenz, Office fédéral des migrations, T +41 58 465 10 54, Contact
Département responsable
Département fédéral de justice et police, T +41 58 462 21 11, Contact