Office fédéral de la justice

Les Etats-Unis demandent l’extradition de Roman Polanski

Demande formelle d’extradition à l’Office fédéral de la justice (OFJ)

Communiqués, OFJ, 23.10.2009

Berne. Les Etats-Unis ont demandé l’extradition de Roman Polanski à la Suisse. Une demande formelle est parvenue hier soir à l’OFJ.

Le cinéaste franco-polonais, sous le coup d’un mandat d’arrêt américain, a été interpellé le 26 septembre 2009 à Zurich et placé en détention aux fins d’extradition. Le 22 octobre 2009, l’Ambassade des Etats-Unis à Berne a adressé une demande formelle d’extradition à l'OFJ, respectant ainsi le délai de 40 jours prévu dans le traité d’extradition conclu entre les Etats-Unis et la Suisse. Cette demande se fonde sur un mandat d’arrêt décerné par la Cour supérieure de l’Etat de Californie pour le comté de Los Angeles le 1er février 1978. Cette Cour a émis ce mandat d’arrêt parce que Roman Polanski ne s’est pas présenté au juge malgré son engagement. Dans le cadre de la procédure pénale américaine, il s’est déclaré coupable d’avoir eu des relations sexuelles avec une mineure. Il est recherché par les autorités américaines pour que la Cour compétente puisse prononcer sa peine pour ce délit.

L’OFJ transmettra la demande d'extradition au canton de Zurich, chargé de la notifier à Roman Polanski. Un délai lui sera fixé pour faire valoir ses observations à cette demande d’extradition. Sur la base de la demande d’extradition et des observations de Roman Polanski, l’OFJ décidera s'il convient d'accorder ou non son extradition aux Etats-Unis. La décision de l'OFJ sera susceptible de recours auprès du Tribunal pénal fédéral et, en dernière instance, auprès du Tribunal fédéral.

Contact / renseignements
Folco Galli, Office fédéral de la justice, T +41 58 462 77 88, Contact