Office fédéral de la police

L’accord Europol est en vigueur

Communiqués, fedpol, 01.03.2006

Berne, 01.03.2006. L’accord de coopération entre la Suisse et l’Office européen de police (Europol) entre en vigueur aujourd’hui mercredi 1er mars 2006. Il permet à notre pays de coopérer sur les plans opérationnel et stratégique avec Europol et les Etats de l’Union européenne dans la lutte contre toute forme sérieuse de criminalité internationale.

Pour l’instant, la coopération porte sur huit domaines de la criminalité, à savoir le terrorisme, le trafic de stupéfiants, la traite des êtres humains et les filières d’immigration clandestine, le trafic de véhicules volés, le faux-monnayage, le trafic de matières nucléaires et radioactives, et le blanchi-ment d’argent lié à ces formes de criminalité.

En Suisse, l’Office fédéral de la police (fedpol) est le point de contact natio-nal pour les relations avec Europol. Fedpol peut transmettre les informations livrées par Europol notamment aux autorités de police et de poursuite pénale de la Confédération et des cantons. Notons que l’accord contient des prescriptions détaillées sur la manière de traiter les données.

D’ici peu, un officier de liaison suisse sera envoyé auprès du siège d’Europol à La Haye. Il aura pour tâche de soutenir et de coordonner la coopération entre la Suisse et Europol.

La coopération policière internationale de la Suisse repose désormais sur trois piliers: la coopération bilatérale (notamment avec les pays limitrophes), la coopération multilatérale globale (notamment par le biais d'Interpol) et, dès aujourd’hui, la coopération multilatérale avec Europol et les Etats de l’Union européenne.

Contact / renseignements
Communication et médias fedpol, T +41 58 463 13 10, Contact