Le procureur général de la Confédération Valentin Roschacher à Rome et à Bari

Communiqués, DFJP, 29.10.2001

Le procureur général de la Confédération Valentin Roschacher sera en Italie du 28 au 31 octobre 2001. Au cours de cette visite d'information et de travail à Rome et à Bari, il rencontrera divers représentants des autorités italiennes de poursuite pénale et de police, notamment de la Direzione Nazionale Antimafia (DNA). Avec cette dernière, le procureur général signera, dans le cadre de la rencontre du lundi, un mémorandum d'entente sur le renforcement de la coopération en matière de poursuite pénale. \r\n\r\n

L'objectif de ce voyage, que le procureur général de la Confédération entreprend avec une délégation de quatre représentants du Ministère public de la Confédération, est la signature d'un mémorandum d'entente entre le Ministère public et la Direzione Nazionale Antimafia (DNA). Par cet accord, qui est passé avec l'assentiment du Conseil fédéral, les deux autorités de poursuite pénale expriment leur intention et leur volonté de coopérer de façon efficace dans la lutte contre la grande délinquance transfrontalière. Ces rencontres offrent également une possibilité de s'informer mutuellement sur les efforts entrepris en Suisse et en Italie dans le domaine. Le Ministère public de la Confédération mettra l'accent sur le crime organisé, le blanchiment d'argent et la corruption, domaines dans lesquels la Confédération disposera de nouvelles compétences avec l'entrée en vigueur du projet d'efficacité, soit selon toute probabilité à partir du 1.1.2002.

Rencontre avec le procureur italien Giuseppe Scelsi à Bari
Les contacts personnels entre magistrats jouent, entre autres facteurs, un rôle crucial dans l'amélioration de la coopération entre les autorités de poursuite pénale des deux pays. Dans cette optique, le procureur général Valentin Roschacher a donné suite à l'invitation de son homologue de Bari, Riccardo Dibitonto. A Bari, la délégation helvétique rencontrera le procureur Giuseppe Scelsi qui, par le passé, a fait plusieurs séjours en Suisse dans le cadre de diverses procédures d'entraide judiciaire. Les discussions porteront sur la stratégie, les manières et les possibilités d'agir ainsi que les risques dans la lutte contre la criminalité organisée transfrontalière, notamment le trafic de cigarettes, de drogue et d'armes, mais aussi la traite des êtres humains et les autres trafics organisés par les bandes de passeurs. Il sera également question des expériences faites en matière d'entraide judiciaire dans le cadre de la procédure engagée par les autorités italiennes de poursuite pénales contre Gerardo Cuomo, récemment extradé de Suisse vers l'Italie. Le procès contre l'auteur présumé d'un vaste trafic de cigarettes débutera mercredi à Bari. Le Ministère public de la Confédération avait contribué de manière décisive à l'entraide judiciaire.

Berne, le 29 octobre 2001

Contact / renseignements
Ministère public de la Confédération, T +41 58 462 45 79, Contact