L'OFMET devient metas

Le Conseil fédéral rebaptise l'Office fédéral de métrologie

Communiqués, DFJP, 04.12.2000

Lundi, le Conseil fédéral a décidé de modifier la dénomination de l'Office fédéral de métrologie (OFMET), qui s'appellera dorénavant Office fédéral de métrologie et d'accréditation. Son nouveau sigle, metas, est identique dans toutes les langues. Cette modification, dont l'entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2001, tient surtout compte du mandat légal de l'OFMET, qui inclut l'exploitation du Service d'accréditation suisse (SAS).

Depuis 1999, l'Office fédéral de métrologie et d'accréditation joue un rôle d'office pilote GMEB au sein du DFJP. Les quatre volets de son activité sont les suivants:
  • il réalise des unités de mesure et en assure l'harmonisation sur le plan international;
  • il veille à ce que les mesurages nécessaires aux transactions commerciales, à la santé, à la sécurité et à l'environnement se fassent avec toute la précision voulue et selon des critères reconnus;
  • il met à la disposition de l'économie suisse des unités de mesure valables sur le plan international et rigoureusement précises;
  • il gère le Service d'accréditation suisse (SAS).
Le SAS, qui figure maintenant dans la dénomination de l'office, existe depuis 1991. Il évalue et accrédite les organismes d'essai, d'étalonnage, d'inspection et de certification selon des critères internationaux et atteste ainsi officiellement leur compétence à effectuer des prestations déterminées. Des accords multilatéraux confèrent à ces accréditations une reconnaissance à l'échelon international, dont bénéficient également les rapports d'évaluation et les certificats établis par plus de 450 laboratoires et organismes accrédités en Suisse.

metas a un passé riche de changements: fondé en 1862 en tant que Bureau fédéral de vérification, il prend, en 1909, le nom de Bureau fédéral des poids et mesures. En 1965, il s'installe dans le bâtiment qu'il occupe encore aujourd'hui à Wabern. Le développement marquant de ses activités lui vaut, en 1977, la nouvelle dénomination d'Office fédéral de métrologie. A la fin de l'an 2000, les travaux d'agrandissement entrepris lui permettront de disposer de laboratoires qui répondent à des exigences extrêmement pointues et aux nouvelles technologies telles que la nanométrologie, l'étalonnage rigoureusement précis du temps et de la fréquence, la fibre optique, la chimie analytique et la compatibilité électromagnétique. metas emploie 140 personnes.

Berne, le 4 décembre 2000

Contact / renseignements
David Lehmann, Institut fédéral de métrologie, T +41 58 387 04 89 , Contact